logo
à votre service depuis 2010
Commander
redigerson memoire rapidement

Comment rédiger un mémoire rapidement : notre aide en ligne

redigerson memoire rapidement

Occupés par d’autres travaux académiques, les étudiants se retrouvent parfois à cours de temps dans la réalisation de leur mémoire. De la maîtrise du concept à la rédaction, cela nécessite un temps important. Bien que ardue, un moyen de rédaction rapide d’un mémoire existe. Que vous optiez par le faire vous-même ou par une plateforme de rédaction, Rédaction-Mémoire vous propose une démarche sans pareil.

Comment rédiger un mémoire au dernier moment?

Que le besoin se fasse de rédiger un mémoire en très peu de temps ou le contraire, cela ne changera en rien la structure et le contenu du document. Ceci voudrait dire qu’on partira toujours des préliminaires pour atteindre la rédaction en elle-même.

Comment commencer un mémoire ?

Bien avant de se lancer dans les travaux, il faudrait commencer par appréhender la notion de mémoire. Considéré comme un exercice de style, le mémoire vise à prouver la capacité de l’apprenant à apporter les éléments de réponses autour d’une problématique. Le but est l’analyse de votre domaine du savoir.

Ayant appréhendé c’est qu’est un mémoire, la suite est de trouver le sujet sur lequel sera centré l’ensemble des recherches. En partant de l’unicité, un bon thème doit être dégagé et important. C’est la clarté dans un sujet de mémoire qui spécifie les recherches qui suivront. Sous un autre angle, le thème de répondre à une originalité. Ici, il s’agit d’opter pour un sujet qui apporte des solutions uniques. En prenant comme base les recherches déjà effectuées dans l’élaboration d’un mémoire, vous serez dans une sphère de copie. Pour mieux se retrouver, la meilleure des choses est souvent l’association de plusieurs filières dans votre conception. Même si un sujet préalablement traité vous intéresse, rassurez-vous d’apporter des nouvelles solutions différentes de celles connues. Aussi, trouver un intérêt particulier à solliciter le thème en question sans toutefois essayer de répondre à une de vos préoccupations personnelles. 

C’est après avoir obtenu le sujet de mémoire adéquat que l’étudiant se lance dans le recueil des informations autour de celui-ci. Que ce soit en consultant d’autres mémoires parlant du sujet, en faisant usage d’un utilitaire de recherches ou alors prenant des renseignements sur le terrain, il sera important prendre en compte toutes les idées qui vous passent par la tête. Mettre le plan en amont est une erreur commise par certains étudiants. L’idéal est de préférer la réflexion, la lecture et la synthétisation du sujet. C’est de la recherche que part la compréhension approfondie du thème. La consultation de la documentation bibliothécaire, ainsi que se fier à un directeur de mémoire peut vous procurer un guide. 

Suivie de la phase recherche, la rédaction d’un excellent chapitre d’introduction vous permettra de poursuivre la quête de votre mémoire. Ici, l’objet est de diriger le jury dans les recherches établies. C’est dans cette partie que le sujet de votre mémoire se justifie. Vous y ferez un historique avant d’énoncer la problématique, les questions de recherche et enfin le plan du corps de votre mémoire.

Si l’introduction est faite, l’analyse approfondie du sujet fait surface. De la lecture à la rédaction, le but est de faire une revue de littérature propre. En dehors de faire une synthèse des recherches préliminaires, vous devez prendre la position occupée par les chercheurs et apporter votre appréciation personnelle. Réussir cet exercice d’analyse demande de décrire le problème afin d’apporter les solutions par le thème du mémoire. Vous mettrez ensuite à jour vos propres recherches en partant de la conservation de votre stratégie à l’analyse et la collecte de vos données. 

Bien avant de concourir à la rédaction des chapitres de conclusion et de discussion des implications, passez à une importante déduction des toutes les informations ressorties autour du sujet de votre mémoire.

Rédaction de mémoire

19par page
  • de 3 jours
  • TTC
Commander

Rédaction de thèse

25par page
  • de 10 jours
  • TTC
Commander

Rédaction de rapport de stage

19par page
  • 1-3 jours
  • TTC
Commander

Rédaction de dissertation

16par page
  • 1-3 jours
  • TTC
Commander

Correction de mémoire

3par page
  • de 2 jours
  • TTC
Commander

Plan d’un mémoire

Dans un mémoire, le plan représente l’ossature. Allant de la page de couverture aux annexes, il contient environ 16 rubriques importantes.

La page de garde constitue la page initiale d’un mémoire. C’est en elle que repose l’attraction première du consultant. Votre nom, prénom, adresse, programme d’études, titre et sous-titre, sont des informations qui doivent y figurer.

Ayant pour rôle d’expliquer la provenance personnelle du travail, la préface constitue une note personnelle insérée dans le plan du mémoire. Dans cette page, vous pouvez également adresser votre gratitude aux personnes qui vous ont accordées un soutien pendant l’élaboration de votre document.

Légèrement semblable à la précédente, les remerciements ont pour unique objet de gratifier les personnes qui ont participé à la réussite de votre document. Si vous choisissez de préfacer votre document en incluant vos différentes gratitudes, vous pouvez stopper l’inclusion de cette page.  Par ailleurs, la nécessité de cette feuille se ressent lorsque les personnes à remercier deviennent nombreuses. Même si son contenu peut être mentionné dans une des deux feuilles, il faut retenir que c’est un jalon qui doit obligatoirement apparaître dans votre document. Par ailleurs, les remerciements ne doivent pas aller à plus d’une page.

L’abstract, l’objectif ou le résumé est la page suivante à laquelle vous devez faire allusion dans la rédaction de votre mémoire. C’est cette page qui remue l’envie au jury de se lancer dans la lecture complète de votre mémoire. Elle doit répondre à la problématique, informée sur les réponses déjà apportées au sujet, renseignée sur les découvertes et leurs significations.

Dans la page de sommaire l’étudiant lister les grands et sous-jalons de document, tout en y mentionnant une pagination. Elle permet au lecteur de se fixer sur la position exacte d’un chapitre dans le mémoire.

Si vous utilisez les tableaux et les figures dans l’élaboration de votre mémoire, il est important de créer une liste des tableaux et figures. Cette page est uniquement dédiée à l’insertion de ces derniers.

La liste des abréviations est la page axée sur l’inclusion des raccourcis des mots-clés de votre mémoire. Nous recommandons de les ranger suivant un ordre alphabétique afin de faciliter les recherches du lecteur.

Par ailleurs, il existe dans un mémoire est une liste permettant de donner une explication succincte des mots qui en ont besoin. De la même manière que la page précédente, le glossaire doit contenir tous ces termes dans un ordre alphabétique.

Après le glossaire, on entre dans la rédaction propre du mémoire avec une introduction. Cette partie va de l’amorce à la ressortie du plan, entre lesquelles l’annonce du sujet et la présentation de la problématique ressortent.

Comme coutumièrement, la suite du travail sera la rédaction du corps du mémoire. Ce jalon regroupe tous les chapitres argumentatifs et explicatifs du mémoire.

C’est dans la partie conclusion que l’étudiant réussira à donner une réponse à la problématique. Il est également possible de passer à une discussion dans cette partie ; surtout lorsque la réponse à la question centrale renvoie sur plusieurs angles.

C’est suite à cette conclusion qu’on peut concourir à la rédaction d’une page de recommandation, une postface, une bibliographie, et terminer la réalisation du mémoire par des annexes.

Structure de la rédaction d’un mémoire

Pour bien rédiger un mémoire, le respect des étapes suivantes est rigueur :

  • Comprendre ce qu’est un mémoire ;
  • Trouver un sujet de mémoire ;
  • Définir la problématique ;
  • Opter pour le choix du directeur ou tuteur du mémoire ;
  • Passer aux recherches ;
  • Élaborer le plan de la rédaction du mémoire ;
  • Recueillir les informations pratiques sur le terrain ;
  • Concourir à la rédaction du mémoire ;
  • Être en parfaite harmonie avec son tuteur de mémoire dans l’exécution de chacune des étapes précédentes.

Un environnement de travail adapté

De nos jours, la majorité des étudiants se laissent entourer par des gadgets électroniques qui limitent le plus possible leur concentration. Il est tout de même évident que l’effort d’attention est la clé pour réussir la réalisation rapide d’un mémoire. Cependant, de l’école au domicile, l’environnement estudiantin est un milieu parsemé de distractions. En nuisant à la concentration des apprenants, les multiples inattentions qui les entoures est un véritable frein dans la faisabilité d’un mémoire de fin d’études. 

Ainsi, pour réussir son mémoire, l’environnement de l’étudiant est à bien définir par ce dernier. Même si c’est de par plusieurs appareils d’ordre électronique qu’il arrive à réunir plusieurs informations, l’apprenant doit être fixé sur son objectif. Pour cela nous conseillons de mettre ces outils de distractions en dehors de sa salle de rédaction. Bien que parfois impossible de se détacher de son ordinateur, Smartphone ou tablette, l’idéal est de désactiver le fonctionnement des applications de divertissement, ou alors de les passer sur sourdine.

Dans le même angle, l’état corporel peut contribuer au degré de concentration de l’étudiant. Pour plus d’attention dans la faisabilité du mémoire, nous recommandons de garder propre votre espace de travail. L’intégration d’un milieu commode (sans odeur néfaste, propre, bien rangé, etc.) vous aidera à plus de concentration dans l’exécution de vos travaux.  Ainsi, vous accorderez plus de temps à votre labeur et il partira initialement d’un durcissement à une fluidité finalement.

Est-il possible de faire un mémoire en 3 jours ?

Dire n’est pas aberrant de croire qu’on peut écrire un sujet de mémoire en trois jours. En vous tenant aux conseils ci-après, vous pouvez le faire en peu de temps. Par ailleurs pour plus d’accélération dans votre processus, respectez les consignes suivantes :

  • Faites le meilleur choix du sujet ;
  • Prenez des notes ;
  • Offrez-vous un espace qui fera accroître votre concentration ;
  • Faites une programmation et une planification des activités ;
  • Passez de façon récurrente à une interrogation intrinsèque ;
  • Faites-vous entourer de personnes qui pourront vous apporter un plus dans votre travail.

Si vous trouvez que cette méthode est insuffisante pour parvenir à vos fins, sachez qu’il est possible de solliciter une aide à la rédaction de votre mémoire. En effet, avec l’agence Rédaction-Mémoire, vous pouvez réussir le rendu de votre document en une journée. En fonction de votre demande, nous disposons d’une équipe de travail compétente, rapide, et d’une relève non différente. Nos services vont du lundi au lundi sans aucune heure d’interruption. Avec nous, vous pouvez être rassuré d’un rendu parfait et rapide.

20 October 2022
Rédacteur Nicolas Lapin

Nicolas Lapin

Responsable du pôle rédactionnel
En tant que responsable de la qualité des contenus, je veille à ce que les travaux rédigés soient conformes à vos attentes et recommandations. Ma mission consiste également à assurer que les rédacteurs disposent du savoir-faire et des formations adaptés pour pouvoir proposer l’accompagnement nécessaire pour votre réussite dans vos études.
redaction memoire - consultant - clare

Alice Martin

Manager en relation clientèle

Nous sommes à votre disposition !

Rédacteurs professionnels

+33745614931